Sexe primé de Stella Tanagra aux éditions Tabou

Posté par sur 29 mai 2017 dans Les critiques de Chaki | 0 commentaire

Sexe primé de Stella Tanagra aux éditions Tabou

JLI17137893.1492687872.320x320- Ben alors mon matou, tu dormais ?
- Non, je lisais. Je n’ai fait que ça ces derniers mois :lire.
- Tu as lu quoi ? C’est vrai que l’actualité de la littérature érotique est riche en ce moment : des nouveautés chez Tabou, la collection .G dirigée par Octavie Delvaux à la Musardine, des sorties prévues chez l’Ivre book… Et j’en oublie !
- C’est vrai et j’ai eu plusieurs très belles surprises, dont je vais me faire un plaisir de parler dans mes prochains articles. La première fut Sexe Primé de Stella Tanagra.

 

Présentation de l’éditeur : Des corps se mélangent et se perdent, d’autres s’adonnent à des étreintes trop soutenues… Aussi roses que noires, les pulsions (in)humaines qui s’expriment dans ces dix nouvelles sont dangereusement excitantes.
Chaque page tournée dévoile des transgressions sexuelles et des désirs interdits qui se croisent et s’entrechoquent au fil des lignes dans la décadence de fantasmes indicibles. Passages à l’acte déraisonnables, pulsions morbides ou vices obsédants… Les désirs s’expriment mais à quel prix le sexe prime ?

L’avis de Chaki : j’ai eu un peu peur en lisant la présentation ci-dessus. Des pulsions noires, des fantasmes indicibles… Vraiment ? Et bien oui, vraiment et plus encore. Mais j’en redemande. Je découvre la plume de Stella Tanagra et je le lui dis : elle peut m’amener où elle veut. La langue est belle, travaillée, comme sculptée. Les mots sont choisis, pesés, calibrés, mais, et c’est pour moi la vraie marque du talent, on ne sent pas l’effort. L’aisance est là et fait se dérouler l’histoire la plus décadente avec une fluidité déconcertante… Jusqu’à la chute, souvent en forme de claque finale.
Ici, pas de clichés : les situations sont brutes, souvent sombres toujours intenses. Lire Stella Tanagra, c’est entrer dans son univers, un lieu qui lui appartient, dans lequel elle vous invite. Mais attention, ses textes ont l’exigence de son talent. Si vous cherchiez une lecture facile, passez votre chemin. Par contre, si vous voulez sortir aussi excité que chamboulé d’une lecture, vous avez trouvé votre prochain livre de chevet.

Pour le commander, rendez-vous sur le site de l’éditeur :

 

Laisser un commentaire