June de Virginie Begaudeau aux éditions La Musardine

Posté par sur 21 juil 2017 dans Les critiques de Chaki | 0 commentaire

June de Virgine Begaudeau aux éditions La Musardine

031286-352x500Aujourd’hui, Chaki vous présente l’un de ses coups de coeur de l’été : June de Virginie Bégaudeau, le deuxième opus de la collection .G.

PrésentationColorado, été 1973. June, épouse dévouée, est initiée par Elsa, sa jeune voisine sulfureuse, à des jeux interdits. Suite à l′insistante proposition de sa maîtresse, elle quitte son mari et accepte de partir en cavale à ses côtés. Sur les routes, les deux amantes s′enivrent d′amour et de sexe. Au gré de leurs pérégrinations, elles rencontrent une communauté hippie aux manières licencieuses et Sacha, grand ténébreux qui devient leur compagnon de voyage. Mais ce que June ignore, c′est le plan d′Elsa : se mettre en quête de la légendaire maison des Carpenter, un lieu invitant ses habitants à toutes les débauches. Que découvriront-elles derrière les portes de ce temple de la dépravation ? À quels rites devront-elles s′adonner ? Quel terrible secret détient leur chef, le cynique et charismatique Adrian ?

L’avis de Chaki : Si vous êtes comme moi, vous refermerez ce livre avec une furieuse envie de télécharger une playlist hippie. Une des grande force de l’histoire tient dans la mise en place de l’ambiance. Un vrai voyage dans le temps. L’auteur nous offre une plongée à l’époque de l’amour libre par les yeux d’une femme au foyer qui va tout plaquer par amour. Ça vous paraît convenu ? Il n’en est rien. Ce roman est avant tout une histoire de femmes, de passion et de sexe, un récit initiatique qui parle d’emprise et de libération. Les personnages portent en eux une part de mystère qui les rend très attirants, même lorsqu’ils laissent voir le pire d’eux-mêmes.

Le verdict de Miss Kat : Pour moi, June est LE livre  de l’été, à la fois, dépaysant et torride.  Pour vous le procurer, filez vite à la Musardine 

Laisser un commentaire